Les aides au transport

Les aides pour les surcoûts liées au transport

Une partie de vos frais de transport peut être financée, mais pas la totalité,  seul le surcoût est  pris en charge.

Les trajets effectués doivent être  réguliers, fréquents ou liés à un départ annuel en congés.

Par exemple,  vous devez  vous rendre de votre domicile à votre lieu de travail, de votre domicile vers un établissement médico-social.

Pour information, le montant maximum attribuable est de 200 euros par mois pour une période de 5 ans.

Les aides liées à l’aménagement du véhicule

Une demande d’aide financière pour l’aménagement du véhicule peut être déposée auprès de la MDPH, le véhicule à aménager est celui habituellement utilisé par la personne handicapée que celle-ci soit conductrice ou passagère.

S'il s’agit de l’aménagement de votre poste de conduite, vous devez fournir les restrictions mentionnées sur le permis de conduire ou le certificat médical de la préfecture ainsi que 2 devis émanant de 2 fournisseurs différents.

Si vous n’avez pas les restrictions mentionnées vous devez vous orienter vers la préfecture afin de passer une visite médicale.

Dans le cas où vous avez besoin d'un autre type d'aménagement de véhicule comme par exemple un siège pivotant, l'accès du véhicule en fauteuil roulant, etc.

L’ergothérapeute est mandaté pour vous aider à définir ce projet. Vous fournissez alors 2 devis émanant de 2 fournisseurs différents.

Le montant maximum attribuable est  de 5.000 euros pour toute période de 5 ans.

Si vous travaillez, vous pouvez bénéficier d’un financement complémentaire pour l’aménagement de votre véhicule renseignez vous auprès de l’AGEFIPH.

Si votre projet est l'achat d'un véhicule déjà aménagé. Une conformité de l’aménagement est effectuée par l’ergothérapeute de la MDPH.

D’autres précisions complémentaires peuvent vous être demandées par la MDPH.

Votre dossier est examiné à la SSP aménagement du véhicule qui a lieu tous les 15 jours.

Attention : la MDPH ne participe pas à l’achat du véhicule.

S'il vous reste une somme  importante à votre charge, la MDPH sollicite le FDC.