L'aménagement du logement

Un projet en plusieurs étapes.

Un ergothérapeute vous rencontre.

Tout d’abord, vous déposez un dossier et vous exprimez les difficultés que vous rencontrez au quotidien. A la lecture de votre dossier, la MDPH mandate un ergothérapeute. Ce professionnel va prendre rendez-vous pour :

  • Se rendre à votre domicile. Il vous pose de nombreuses questions sur vos difficultés, évalue vos besoins en fonction de l’aménagement de votre habitation et des personnes qui vous aident au quotidien. L’ergothérapeute prend des mesures et éventuellement des photos.
  • Ensuite, l’ergothérapeute fait des propositions qui répondront aux situations d’insécurité que vous rencontrez, pour optimiser votre autonomie lors de la réalisation des activités de la vie quotidienne, et optimiser l’intervention des tierces personnes.

Le projet vous est ensuite décrit par des fiches techniques, des schémas et des plans personnalisés.

Ce dossier vous permet de bien comprendre votre projet d’aménagement et vous aide à faire établir des devis.

Vous faites établir des devis par des entreprises de votre choix en fonction de la proposition qui vous a été transmise par l'ergothérapeute.

Une fois les devis établis, transmettez les sans délais à l’ergothérapeute.

Celui-ci  s’assurera avec le chargé d’étude technique de la conformité des devis par rapport au projet préconisé.

Enfin, le chargé d’étude technique distinguera les sommes relevant du handicap, de l’amélioration du logement et vos choix personnels.

Si vous êtes locataire d’un bailleur social, les devis peuvent être demandés auprès de votre bailleur.

Quel financement ?

Le financement de la PCH aménagement du logement  tient compte de la part relevant du handicap.

Pour compléter le financement de la PCH, il vous sera demandé de constituer un dossier auprès d'autres financeurs. La MDPH vous envoie ces dossiers que vous retournez dûment complétés.

Votre dossier sera examiné par la SSP aménagement de logement, qui a lieu tous les 15 jours.

Un PPCH  vous sera envoyé 15 jours avant la CDAPH.

Dernière ligne droite …

A la réception de la décision d’accord de la MDPH, vous déciderez ou non d’engager les travaux.

Attention : les travaux doivent débuter dans les 3 ans à partir de l'accord de la CDAPH.

Un reste peut être à votre charge, votre dossier sera présenté au FDC sans que vous ayez à le demander.

A la fin des travaux, un avis de conformité pourra être réalisé.</>

(montant total attribuable : 10.000 euros pour toute période de dix ans.)

Si l’aménagement du logement est jugé techniquement ou financièrement impossible, vous pouvez bénéficier d’une prise en charge des frais de déménagement vers un logement répondant aux normes d’accessibilité (montant total attribuable : 3.000 euros pour toute période de dix ans.)

Attention : les travaux ne doivent pas avoir être débutés avant la notification de décision de la MDPH